Musées, expositions et galleriesFestival, histoire locale

Qasr al Hosn

Lieu
Abu dhabi, ÉAU
Client
Autorité du tourisme et de la culture d'Abu Dhabi
Surface
850 m² / 9149 pi²
Année
2013
Vue d'ensemble

Niché au cœur d’Abu Dhabi, un ancien palais paraît minuscule aux côtés des gratte-ciel de la ville. GSM Project s’est vu confier le mandat de concevoir et de construire une exposition temporaire rendant hommage à l’histoire de ce bâtiment emblématique pour l’édition 2013 du festival de Qasr al Hosn.

Prix

Numix 2014- Grand Prix: exposition muséale

Origines

Le Qasr al Hosn (de qasr, qui signifie « palais » et hosn qui signifie « fort ») a autrefois été le centre de la communauté. Au fil de l’histoire des Émirats, il a revêtu plusieurs fonctions, tantôt tour de guet, siège du pouvoir, résidence royale ou bureau gouvernemental. Bâtie à l’origine pour protéger une importante source d’eau potable, c’est la première structure à avoir été construite sur l’île d’Abu Dhabi.

Célébrer deux traditions des Émirats Arabes Unis

Deux coutumes des Émirats étaient au cœur de l’exposition : la tradition orale et Al Sadu. Le Sadu est une forme traditionnelle de tissage développée par les Bédouins. Classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, elle est prisée pour le rôle rassembleur qu’elle joue au sein de la communauté.

Artefact collectif

À la fin de l’exposition, les visiteurs étaient invités à marquer leur passage dans l’histoire du Qasr al Horn en participant à l’élaboration d’un Sadu. À l’aide d’un écran tactile, chaque visiteur choisissait une icône qui lui semblait la plus représentative d’Abu Dhabi. Par la suite, un tisseur professionnel travaillant sur place avec un métier à tisser numérique incorporait cette icône à une tapisserie Sadu. À la fin du festival, un artefact collectif a été créé, rendant hommage à l’identité culturelle d’Abu Dhabi.

Résumé

GSM Project s’est vu confier le mandat de concevoir et de construire une exposition temporaire rendant hommage à l’histoire de ce bâtiment emblématique pour l’édition 2013 du festival de Qasr al Hosn. Bien que le festival n’ait duré que dix jours, l’exposition connut un tel succès qu’elle fut prolongée pour une durée de quatre mois.